mercredi 13 mars 2013

Mudweiser-Angel lust (2013)

Mudweiser is a band from Montpellier (south of France) which plays some good hard rock / heavy metal in a stoner / southern US metal vein.  Angel lust is their second album and is released by Head records. there's many good thing in this record, and one of the best thing is its diversity, in the song, and between different songs. you have the heaviness of course, in rocking songs with a big fat groove. you have also the melodies in some "power ballads" (but also in the rocking songs as well). you even have the accoustic quiet moment (there "has to be one" in this type of record but it's not a bad thing and the one in this record "Blackbird" is a cool song).
you also have clean but powerful vocals, and the occasional cool hard rock solos. meat and potatoes. this enjoyable record will do nicely for drinking times or quiet laid back times.

check it on Bandcamp

their bassist Jay answered by mail to my questions about his band (it's in french):

-petit retour sur la formation du groupe, vous aviez une idée précise au départ de quelle serait la musique de Mudweiser ou c'est plutôt venu petit à petit?

dès le départ l' idée était de faire du gros rock dégueulasse, après avec le temps les influences s effacent et là tu trouves ton vrai son donc je dirais un peu des deux.


-avant de parler du petit dernier, Angel lust, quelques mots sur vos disques précédents?


avant Angel Lust, on a sorti un premier album "Holy Shit" en 2009 chez Head records et un vynil 4 titres "Drug queen" en 2010 toujours chez head records. Ces deux là ont été faits avec Said à la guitare ( qui est à l' origine du projet ), ole notre guitariste depuis presque 2 ans a enregistré le ep 4 titres ainsi que notre nouvelle galette. C' est rock , c' est gras .


-et maintenant comment vous présenteriez Angel lust?


Comme un bon skeud bien graisseux que t' écoutes en buvant un bon wiskhy, ou au volant de ta caisse sous 40 degrés !


-le son de guitare est un peu moins typé "stoner" que sur le disque précédent non? au niveau de l'enregistrement et de la production ça sest passé comment?


le changement de son est du deja comme je te l'ai dis avant au fait que nous avons changé de guitariste. Ol a un jeu différent de celui de Said, moins direct rentre dedans, plus bluesy rock je dirais, plus fin ....donc le son va avec !Pour l enregistrement on a fait prises de son et mix à la maison chez ol qui possède un studio et c est parti au mastering aux USA.

-comment vous composez, en répet de façon collective, ou alors un ou plusieurs musiciens du groupe compsent de leur côté et proposent leur morceaux au groupe?


C'est un peu les deux. En règle générale ça se passe plus souvent en répéte à jammer c'est quelque chose qu' on aime beaucoup faire, mais on ramène aussi souvent des idées qu'on trouvé de notre coté.En gros il n'y a pas de règles établies, c' est variable.


-le disque est un peu plus calme avec plus de moment posé il me semble, c'est un truc que vous avez voulu, ou c'est que vous vieillissez, ou c'est moi qui raconte n'importe quoi?


tu racontes n'importe quoi!!!!Non, les moments calmes sont voulus bien évidemment on a envie de mettre de plus en plus d'ambiances dans nos morceaux, ça nous permet d' explorer d' autres choses que l'on a pas fait auparavant,de pas tourner en rond non plus.


-Nights in white satin, la "power ballad" qui clot le disque c'est le début d'une carrière à la Scorpion? plus sérieusement comment vous est venue l'idée de reprendre ce morceau des Moody blues?


C'est à la base parti d'un concert qu'on a fait à Toulouse (Toulouse is burning )  où on devait faire 3 covers de groupes commencant par la meme lettre que nous et donc est venue l idée des Moody blues, on a ensuite décidé de la garder et du coup on l' a carrément enregistré .On fait la chose a fond du coup!


-la calligraphie du livret est un clin d'oeil à Down ou au livret du Great southern trendkill de Pantera on dirait, et je suppose que ça n'est pas une coincidence que l'enregistrement / mixage se soient fait au Trendkills studios? ce sont des grosses sources d'inspiration pour vous non?


Non le livret a été fait par Reuno et il n a été en aucun point inspiré par Down, il a voulu réunir d'une certaine manière nos deux premieres pochettes, avec le coté violent de Holy shit et le coté plus psyché de la cover de Drug queen.Apres en grand fan de Pantera je te remercie de la comparaison même si ce n' est que pour le livret ! Après nos inspirations viennent beaucoup plus du vieux blues et vieux rock genre Sabbath, mais il est évident que ces deux groupes sont importants .


-les concerts accoustiques à l'Inglorious bar sont pour quelque chose dans l'écriture d'un morceau comme Black bird?


On pourrait croire que oui mais en fait c' est vraiment l'envie d'écrire une chanson à l'ancienne, sortir les acoustiques et jammer sur du blues. Ca n' a même pas été vraiment réfléchi je crois, c' est sorti d'une idée "et si on faisait un blues " et tout le monde a trouvé l'idée bonne.On l'a écrite pendant l'enregistrement même pour te dire à quel point c'est venu comme ca.


-quelques choses à dire concernant les paroles, ça parle de la vie avec des métaphores un peu "western"?


Là dessus je serai moins précis que Reuno vu que c'est lui qui écrit ses textes, mais il raconte des histoires sombres avec des personnages qui sortent de je ne sais où, il t' expliquerait mieux que moi!


-un petit mot sur la tournée française que vous êtes en train de terminer [fin mars]?


On est parti sur 16 dates en 17 jours avec nos collègues de 7 weeks et loading data pour ce "Stoner Rise 2013".On a fait un grand et beau tour de France, du monde partout, de bonnes rencontres, de la fête, de la transpiration, c' était magique et là on s est quitté tristes de se séparer mais on reviedra bientot!


-c'est quoi la prochaine étape pour Mudweiser?


Ben on a déjà commencé à composer pour le prochain , on fera surement une tournée en Septembre j' espere à l' étranger vous serez bien sur au courant.


-le mot de la fin?


Merci mec, on se recroise a un concert bientot !







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire